50 belles choses faites en 2020 !

Avant toutes choses, Joyeux Noël !

Nous sommes le dernier samedi du dernier mois du calendrier. En ce jour symbolique, de dernier jour de publication avant de commencer un nouveau chapitre, je vous partage mon article bilan de toutes les belles choses faites en 2020 ! Traditionnellement parus en 2019 sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes, cet article est comme une tradition entre vous et moi tous les ans, pour se rappeler uniquement des bons moments. Pour oublier, le temps de quelques instants, la crise sanitaire qui malheureusement nous touche encore.

Recevoir les 1000 abonnements sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes — Faire une frangipane — Commencer ma formation en tant que agent recenseur — Aller sur le terrain et rencontrer pleins de belles personnes — Manger un burger vegan au Paradis du Fruit pour mon anniversaire — Faire des samoussas vegan et y arriver du premier coup — Regarder tous les Twilight en amoureux — Faire une collaboration avec la marque Neveo — Regarder Totoro — Commencer les Avengers.


Voir des marcassins dans le jardin — Revoir ma meilleure amie — Terminer ma mission en tant que agent recenseur et en garder de supers souvenirs — Partir le weekend de la Saint Valentin en Ariège — Aller au marché de Saint Girons hors saisons — Acheter du fromage végétal artisanal au marché — Découvrir la forêt domaniale de Sarlat — Manger au restaurant de la tour de Saint Lizier en parlant de nos projets futurs — Faire un partenariat avec la marque Bubbly — Faire des pancakes.


Manger du fauxmage Tomm Pousse — Trouver un travail — Partir de ce travail toxique —Rester en quarantaine en amoureux —Nettoyer ma voiture — Faire une aprèm couture en amoureux — Faire mon premier concours sur le blog — Partir visiter Albi pendant un weekend prolongé — Visiter Exoticamis —Manger un incroyable repas au Cascarbar et passer une agréable soirée.


Prendre un nouvel appart ensembles — Retourner au marché — Voir des concours équestres — Aller chez Ikea avec mon papa — Faire une raclette en amoureux — Reprendre le blog — Chercher des inspirations de cadeaux de Noël — Manger chez un couple de copains — Ramasser des feuilles et des branches — Jouer avec un enfant.


Manger une galette des rois — Faire de jolis emballages cadeaux pour mes proches — Cuisinier mon repas de Noël vegan — Regarder Dynastie — Porter le pull de Noël de mon amoureux — Retrouver nos familles respectives pour Noël — Offrir les cadeaux de Noël et voir les réactions de mes proches — Regarder Cendrillon — Revoir mes petites cousines — Avoir la chance de partager des moments incroyables avec mes proches.


Et vous, quels sont les moments les plus marquants de votre vie en 2020 ?

Merci encore pour cette année fabuleuse. Je vous souhaite le meilleur pour 2021 !

Un jour dans ma vie… quelques jours avant Noël.

Dans le billet du jour, je voulais partager avec vous, un jour dans ma vie quelques jours avant Noël et vous montrer toutes les petites choses que je met en place durant cette saison festive. Mes routines changent souvent que ce soit en fonction du temps dehors, de la saison mais aussi de mon mode de vie qui varie. Je trouvais cet article parfait pour vous mettre dans un mood festif malgré les circonstances actuelles !

Depuis que nous avons pris notre appartement en octobre, mon premier geste en sautant du lit est de ranger notre petit chez nous. Je commence par ouvrir les stores, ventiler le salon et la chambre. Je range ensuite le salon en remettant correctement les coussins et les plaids, en rangeant la table, les manettes de jeux et en nettoyant la vaisselle du soir. Ensuite, je passe au rangement de la chambre. Je vais enlever et secouer les coussins, les plaids, remettre le lit en place et parfumer les draps. Pour ce faire, je dispose un peu de brume sur nos draps, coussins et plaids. Ma collection se compose de trois brumes, dont je me sers par roulement en fonction de mes envies. Dans mon assortiment de brumes, vous pouvez retrouver : Sommeil paisible de la marque Durance, dont je vous parle dans cet article, Aphrodisia de la marque Aromalife, avec son odeur enivrante de rose, ainsi que le Air Freshener lavande et patchouli de la marque A Good Clean qui a une odeur douce et propre. Une chose que je fais aussi beaucoup en hiver, allumer des bougies. Depuis octobre, je parfume notre appartement avec la Home Sweet Home de chez Yankee Candle, divine odeur aux notes de cannelle et pot pourri qui lui apporte de la chaleur et de la gourmandise.

Une fois que le plus gros de ma routine rangement est faites, je prends le temps de trier le courrier ainsi que nos papiers, par genres, que je range dans un classeur. Ce sont des choses importantes, bien que ennuyantes, que je ne prends pas habituellement le temps de faire donc je me sers de ce moment pour accomplir cette besogne.

Pour terminer, je fais une lessive et je passe au rangement du linge propre. Encore une fois, je ne fais pas de lessives tous les jours, mais bien deux fois par semaine. Concernant le rangement du linge propre, je retire tous les habits de mon panier de linge propre, je les met sur mon lit et je les tri en fonction de leurs origines, si ce sont les habits de mon amoureux ou mes habits. Ensuite, je les tri par genres. La lingerie avec la lingerie, les hauts avec les hauts, les pantalons avec les pantalons, les chaussettes avec les chaussettes et les hauts qui se mettent sur cintres avec les hauts qui se mettent sur cintres. Je range ensuite mes habits dans de jolis paniers en feutrine en utilisant la technique de pliage de Marie Kondo. Nous avons deux paniers pour la lingerie, deux paniers pour les chaussettes, deux paniers pour les pantalons et mon amoureux a un panier pour les ensembles de sport mais aussi un panier pour les hauts. Le reste de nos habits vont sur cintres et je les range par couleurs.

Et je fais tout cela en musique, bien sûr ! Vous pouvez par ailleurs retrouver mes musiques favorites du moment en cliquant sur le lien en bas de ce paragraphe.

― Musique, maestro ! ―

Tous les matins, je me donne un petit temps pour me relaxer en allant sur internet mais aussi sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes.

Je ne crois pas vous avoir fait part de cette information dans mon dernier article, mais je viens de quitter ma mission actuelle, ce qui insinue que je cherche activement un nouveau travail dans le secteur de la vente. Avec les circonstances actuelles, je me suis inscrite dans une agence pour le mois de janvier. Il est donc obligatoire pour moi de refaire mon curriculum vitae. Ayant eu pendant quelques mois des allocations, je dispose des aides ANPE pour la conception de mon curriculum vitae, ce qui est vraiment pratique. Pour vous expliquer un peu comment cela marche, une fois mon inscription sur le site valide, je dois remplir diverses parties au sujet de mes formations, de mes acquis mais aussi de mes connaissances, en expliquant notamment mon apprentissage au sein de mes divers lieux de formation et de mes diverses entreprises. Je dois aussi partager mes hobbies, les langues que je parle, ma possession ou non du permis de conduire. Le but est de donner le plus de renseignements sur nous pour attirer le plus de potentiels recruteurs possibles. Pour terminer, je personnalise ma mise en page et imprime mon curriculum vitae. Ce dispositif vraiment pratique me permet de faire un changement rapide de mon CV en quelques clics.

Dans un esprit similaire, je prends le temps de faire notre changement de lieu de vie et de le communiquer aux organismes qui ont besoins de ces informations. Encore une fois, ce sont des choses importantes, bien que ennuyantes, que je ne prends pas habituellement le temps de faire.

Tous les jours, je passe du temps sur le blog pour vous proposer du contenu attractif toutes les semaines. Je fais de mon mieux pour rester active, en lisant les nouveaux articles disponibles dans mes abonnements, en cherchant de nouvelles inspirations, en dialoguant avec mes lecteurs, en regardant mon journal de prise de notes et en en cherchant des nouvelles. Je fais de mon mieux pour tenir une cadence de un article par semaine, en jonglant avec mon emploi du temps. Je consacre, au moins, deux heures par jours au blogging mais ce facteur varie en fonction des mes obligations professionnelles et personnelles.

Mon premier geste dans la salle de bain est de me doucher. Ma routine du moment est basique, rudimentaire et minimaliste, comme toujours.

Je commence par me laver le corps avec mon gel douche senteur noix de coco de la marque Natessance. Ce produit a un excellent rapport qualitatif et quantitatif en plus de son aspect biologique, aspect important pour moi quand je me sers de produits de soins. En revanche, je ne suis pas vraiment conquise par son odeur que je trouve trop fade, trop douce, trop subtile, limite inodore, pour ma propre satisfaction personnelle. Par contre, bien que son odeur ne me convienne pas, je vous recommande la marque pour tout ses engagements envers la nature et la conception de produits de soins bons pour le corps.

Je passe ensuite aux soins pour le visage. Pour ce faire, je vais utiliser mon eau micellaire de la marque Cultiv et en appliquer sur ma peau avec un coton propre, en faisant des mouvements circulaires. Ce soin hydratant est biologique, vegan et est produit avec des composants naturels. Il adoucit ma peau et hydrate parfaitement mon visage, tout en ayant une composition vraiment bonne. Je termine ma routine visage par mon liquide hydratant Cultiv en mettant quelques gouttes de pipette directement sur ma peau et en massant le produit directement sur mon visage. La marque Cultiv a pour concept le fait de combiner un produit out (un soin qui agit simplement sur la peau en se logeant sous ses diverses couches) avec un produit in (un accompagnant externe apportant les nutriments indispensables au fonctionnement de toutes les cellules du corps) et ceci dans le but de proposer un programme de soin complet pour le visage. Pour ce qui est de ses promesses, je ne pense pas avoir encore assez de recul pour vous parler de ce soin plus en profondeur, mais je suis contente pour le moment de ses effets sur mon visage. Je vous en reparlerais, sans doutes, prochainement !

Je me sers de mon temps libre pour regarder de nouvelles séries et avancer sur certaines autres. Je viens tout juste de commencer la série dramatique « El desorden que dejas » qui est une série espagnole en huit épisodes, entrecroisant le terrible destin de la professeure Viruca Ferreiro Martinez et celui de sa remplaçante au poste, Raquel Valero, suite au suicide de la jeune femme. Affaibli par la mort de sa maman et en plein doutes sur son mariage, le suicide de Viruca devient une vraie obsession pour Raquel et la jeune professeure ne tardera pas a se rendre vite compte que le petit village paisible de Gallice dans lequel elle vit depuis son affectation cache, en apparence, de nombreux secrets, tous plus sombres les uns que les autres.

Tous les jours, je passe aussi beaucoup de temps sur des sites en ligne, recherchant les cadeaux parfaits pour offrir aux personnes de mon entourage proche. Habituellement je commence ma recherche de cadeaux de Noël au mois de septembre mais, plus le temps passe, moins je trouve de nouvelles inspiration de cadeaux pour ma famille. Pour pallier aux pannes de nouvelles trouvailles originales, je note toutes mes inspirations dans un cahier et je pioche dedans quand je dois offrir des cadeaux aux membres de ma famille. Je fais en sorte de toujours acheter des cadeaux responsables et utiles pour mes proches, le acheter pour acheter ne me convient pas. Mes cadeaux favoris sont sans contextes ceux qui permettent de faire plaisir, tout en donnant quelques choses aux associations partenaires, comme, par exemple, la marque Cabaïa en collaboration avec la talentueuse Natacha Birds, qui a mis son art au service de la cause animale, en confectionnant neuf types de chaussettes solidaires, permettant de soutenir la SPA en leur reversant la totalité des gains faits sur la vente des chaussettes. Ce sont des combats que je trouve important et que il me semble primordial de partager avec sa famille.

Pour conclure, je termine par faire les emballages de mes cadeaux de Noël ! Je suis vraiment nulle quand il est question de ornements, papiers cadeaux et rubans de Noël mais je tente, tous les ans, de faire de mon mieux et de proposer de jolis paquets. Cette année, je veux des paquets aux couleurs traditionnelles, avec du vert et du rouge, un brin kitsch mais indispensable selon moi avec le hors du commun des circonstances actuelles.

Au vu de la situation sanitaire actuelle, je contacte mes proches, au moins une fois tous les deux jours, depuis le commencement de la quarantaine. Pour prendre des nouvelles de mes parents, partager avec eux des choses qui se passent actuellement dans ma vie, bien que la distance soit incontestablement existante. Ce moment dans ma vie est vraiment important pour ma santé mentale. Cela me permet entre guillemets, de compenser tout le temps perdu loin de mes proches. Cet appel plusieurs fois par semaine, est aussi un bon moyen de soutenir psychologiquement mes proches, de redonner le sourire aux personnes de mon cercle proche qui doivent se sentir bien seules, loin de leur famille, en ces temps rudes.

Une chose que je fais tous les jours, probablement : cuisiner. En hiver, mon corps me demande beaucoup plus de plats chauds et réconfortants. Mes plats favoris du moment sont des plats conviviaux et consistants, comme la soupe de lentilles corails, carottes, lait de coco et curry – que je sers avec du riz en prenant pour inspiration la recette du dahl de lentilles corails, le curry de haricots blancs, qui est un de mes plats favoris depuis longtemps, mais aussi la raclette vegan qui est mon plat hivernal doudou par excellence. Quand je mange seule, ce qui arrive surtout le midi en semaine, je me sers de mon repas pour rattraper mon retard sur le contenu de la youtubeuse Victoria Charlton en suivant ses histoires de meurtres. Ce petit moment de calme en mangeant me permet de me relaxer avant de continuer le reste de ma journée.

Pour ma routine du soir, je reste dans quelque chose de minimaliste, en utilisant une routine similaire. Je change, parfois, de soin hydratant en utilisant le soin hydratant blur de la marque Pulpe de vie, en alternance avec le soin complet Cultiv que je met essentiellement le matin car je le trouve plus riche. Ce dernier, me permet de dissimuler mes imperfections et de rendre ma peau plus belle. Je trouve la marque Pulpe de vie super car elle utilise, dans ses produits, des fruits issus des invendus alimentaires de leurs producteurs locaux et leur donne donc une seconde vie. De quoi lutter contre le gaspillage alimentaire, une cause sociale vraiment importante.

Comme vous le savez si vous avez lu mon premier article sur le sujet Un jour dans ma vie en quarantaine, le soir est une bonne occasion pour moi de passer du temps avec mon compagnon de vie. En ce moment nous avons une petite routine quand je rentre du travail : ouvrir ensemble notre calendrier terrarium. Pour la petite histoire, depuis que nous avons pris notre appartement en octobre, mon amoureux souhaite y incorporer des plantes mais aussi un terrarium puisque nous avons une grande terrasse. En tombant sur ce calendrier, je me suis dis que ce serait un super cadeau que de lui en offrir un sous forme de construction dans un calendrier de Noël ludique. Nous saisissons donc la chance de nous retrouver chaque soirs, pour ouvrir la case du jour. Actuellement nous aimons aussi beaucoup jouer au jeu God Of War, nous regardons toujours le contenu du youtuber Gurky mais aussi celui de McSkyz qui est un youtubeur amateur de true crime. Nous re regardons aussi les trois saisons disponibles de Stranger Things, en attendant la sortie prochaine de la saison quatre.

Et vous, quelle est votre routine hivernale actuelle ?

Je voudrais remercier la blogueuse Bella Begue pour son inspirant commentaire, qui a servi de trame dans la conception de cet article. En vous souhaitant de merveilleuses festivités,

Ma liste de cadeaux pour Noël !

Comment revenir ? Cela fait plusieurs mois que je ne suis pas revenue sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes. Pas par manque de sujets, de contenus ou par manque de rendements, mais uniquement par manque de temps. Encore et toujours, ce foutu temps. Vous devez le savoir si vous me suivez depuis longtemps, je prends toujours une pause, plus ou moins longue, durant la saison estivale. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais, il y a toujours des mois qui sont plus durs que les autres dans ma vie, comme une boucle infernale qui recommence inlassablement tous les ans. Mai et juin par exemple, sont des mois que je ne supporte pas car ils marquent trop de choses dans ma vie, de mauvaises choses. Le commencement de mon toc du couple, de mes angoisses. Octobre, mon burn out et le cancer de ma mamie […] Ce sont des mois qui me fatiguent beaucoup que ce soit sur le plan psychologique mais aussi physique. En revanche, le dernier mois du calendrier est un de mes mois favoris. Je le trouve enfantin et magique. Il me permet de me sentir forte et avec le pouvoir de vaincre mes peurs. Cette peur de revenir, de ne plus savoir quoi vous partager, de ne pas savoir si vous voulez encore de mes articles sur la plateforme… La magie de ce mois de décembre me permet de passer au dessus.


Dans cet article, comme tous les ans, je vous partage ma liste de cadeaux de Noël responsables et utiles, que je souhaiterais recevoir. Cette liste me permet de vous donner quelques pistes de cadeaux de Noël pour vos proches mais aussi de donner des indications aux personnes de mon entourage proche qui pourront lire cet article. Enjoy !

Le livre Vivre avec moins de Vicky Prayeur. Je suis une grande fan de Vicky depuis longtemps. Je trouve son parcours, dans le chemin de vie minimaliste, admirable. Je lui dois mon changement de vie. Mon cheminement dans ce domaine. Et je serais ravie de la soutenir en achetant ou en recevant son livre, mais aussi de pouvoir en apprendre plus sur le minimalisme. Il est important pour moi de cheminer encore plus vers le minimalisme et je suis certaine que ce livre et tous les bons conseils de Vicky Prayeur me permettront de remporter mon challenge.

Une bouteille en verre de la marque Waterdrop et ses pastilles. Cela fait vraiment longtemps que je vois la marque Waterdrop circuler sur les diverses plateformes de communications et je dois avouer que le principe me fait envie. Je ne suis pas une grande buveuse et je ne le serais, sans doutes, jamais. Je ne bois que deux eaux distinctes, la Vittel et la Courmayeur, car je trouve les autres eaux insipides. Je suis par contre une grande fan de sirops en tout genre : menthe, grenadine… Mais tous sont remplis de sucre. Je pense donc que les capsules microdrinks seraient une excellente alternative pour pallier aux tentations de sucre, qui surviennent dans mon quotidien du matin au soir. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe des microdrinks, ce sont des capsules enrichis en extraits de fruits et de plantes, permettant de transformer notre eau en une boisson gustativement meilleure mais tout en restant sans sucre. Le but de la marque est de nous faire boire plus, en disant adieu au sucre, tout en polluant moins en achetant moins ou plus du tout de bouteilles en plastique.

Une imprimante. Et pas des moindres, puisque je souhaiterais recevoir la Epson XP 21-05 ! Une imprimante « de table » qui me permettrait de faire mes envois Vinted sans avoir besoin de passer chez mes parents pour imprimer le bordereau de vente mais aussi pour tous les papiers du quotidien qui me seront utiles. Cette imprimante est vraiment abordable, en plus de pouvoir imprimer nos documents directement de notre smartphone, ce qui en fait un appareil vraiment pratique.

Des culottes made in France de la marque Jolies Culottes. Pour en porter depuis le mois de novembre, je peux vous assurer que ces culottes sont extrêmement confortables. Je ne jure que par elles depuis ma commande et je serais vraiment heureuse de pouvoir en recevoir des nouvelles de la part de mes proches. Un article sur le sujet arrivera prochainement !

Une carte cadeau Make My Lemonade. En recherchant des marques de mode responsables, je me suis rendue compte que peu de marques responsables proposaient des collections originales, avec une vraie patte, novatrices. Avec un style bien personnel et des fabrications audacieuses, Make My Lemonade est une des seules marques de mode responsable qui me donne vraiment envie. Alors, la perspective de recevoir une carte cadeau de la marque me tente beaucoup ! Beaucoup de leurs morceaux me font envies, comme la robe Natacha mais aussi le body Melody en lurex rose, les boots Jane, ou encore le body Martha noir.


Et vous, quelles sont vos envies pour Noël ? Vous êtes plus team cadeaux responsables et utiles, team cadeaux gourmands ou team cadeaux traditionnels ?

Prenez bien soin de vous !


Pour me suivre ailleurs et encourager mon travail :

Bloguer = surconsommer ?

Cela fait quelques temps que je me pose de nombreuses questions sur le monde du blogging et notamment si il est possible de bloguer sans consommer. Bloguer est facile, mais quand nous avons un blog qui parle de maquillage, de soins, de mode, ou de sujets relatifs au monde de la consommation et de la surconsommation excessive, on est susceptible de rentrer dans une spirale de consommation infernale pour proposer de nouveaux contenus. Alors, bloguer = surconsommer ? Je vous partage mon avis sur le sujet dans cet article.


Nombreuses sont les blogueuses qui consomment mensuellement de nouveaux produits soins et maquillages. Je faisais partie de cette branche, sur mon ancien blog et je le regrette vraiment depuis quelques mois. Parce que je consommais pour consommer, je ne consommais pas pour un besoin en particulier. Je disposais de tout ce dont je pouvais avoir besoin dans mes placards. Je me suis rendue compte un peu plus tard que je consommais uniquement pour proposer de nouveaux contenus attractifs. Je surconsommais, uniquement pour ne pas perdre votre attention. Ce comportement est toxique, je le sais, mais il prouve beaucoup de choses sur mon moi adolescent et mes blessures. Ce besoin de reconnaissance des autres. En grandissant je me suis rendue compte que il existait de nombreuses alternatives possibles de contenus quand notre niche est celle des soins et du maquillage. Il existe de nombreux contenus forts pertinents et sans achats, il faut juste les trouver. Je pense notamment aux wishlists maquillages et soins, aux bucket lists, aux routines maquillages, soins, du visage, du corps, par saisons, aux articles parlant de compositions, des diverses alternatives naturelles aux produits du commerce, des articles proposant des recettes maison mais aussi ceux qui parlent de vos produits favoris. Pour cela pas besoin de faire de nombreux achats, chaque personne a une routine et des produits chez elle, que la personne utilise, pour ses propres besoins. Il est totalement possible de bloguer sans acheter, et encore moins surconsommer, tout cela en restant dans une consommation responsable. Mais alors, pourquoi nous consommons autant ?


Nous achetons, nous guettons les nouvelles sorties, nous nous lassons, nous achetons, nous guettons les nouvelles sorties, nous nous lassons, nous achetons, nous guettons les nouvelles sorties, nous nous lassons, et ainsi de suite. Et les marques en sont bien contentes puisque leurs chiffres explosent en vendant de la fast beauty toutes les quinzaines. Nouvelles sorties de maquillage le premier du mois, annonces de nouvelles teintes de lipstick le quinze, sortie de la nouvelle gamme de soins novatrice le trente, et cela tous les mois ! Ne parlons pas des envois presses que certaines peuvent recevoir toutes les semaines, poussant le lecteur vers la tentation de la consommation et du renouveau tout en transformants ces blogueuses en de vraies vitrines publicitaires. Ne parlons pas aussi de ces marques qui leurs envoient des produits tous les mois, qui bien souvent ne leurs plaisent pas, qui envoient pleins de carnations diverses, sans jamais se demander si la personne en a besoin et pour quelles utilisations, se moquant royalement du gaspillage. Combien de ces produits que nous avons eu gratuitement en contrepartie de contenus, nous nous serions vraiment offert avec nos propres moyens ? Et encore une fois, cet achat ne serait pas un caprice pour rester dans les tendances ? Pour terminer, vous pensez que, en tant que blogueurs ou en tant que consommateurs, nous avons besoin de tout ce maquillage, alors que notre armoire croule sous les produits ?


Vous devez le savoir, je tente de me rapprocher au maximum du mode de vie minimaliste. Cela passe notamment par ma salle de bain mais aussi ma penderie. Cependant je ne me refuse pas un achat de temps en temps. Je pense que le plus important est de ne pas tomber dans un engrenage comme acheter pour publier. Nous sommes tous des consommateurs, il est important de le rappeler. Cela me fait vraiment plaisir de vous partager de nouvelles marques et de nouveaux produits. En revanche, je ne consomme pas pour montrer. Je consomme pour un besoin ou une envie. Je ne consomme pas un produit pour vous, mais pour moi avant tout et vous en parler est un plus. Je consomme ce produit parce que je veux vraiment tester cette marque, parce que ce produit en particulier me tente, parce que il a une plus valu pour moi et que il pourrait me faire du bien. Je ne consomme pas pour vous partager la nouvelle palette tendance du moment et faire comme tout le monde. Je pense que quand on produit du contenu pour notre blog ou pour une marque, on incite parfois involontairement les autres. Il ne faut pas oublier que les blogueurs sont aussi des vendeurs. Parfois, bloguer nous fait nous perdre, mais il est important de garder sa patte et de partager du contenu que nous, en tant que lecteur, nous aimerions lire. Je fonctionne comme cela personnellement. Vous partager mes achats, vous montrer de nouveaux produits est un plus pour Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes. Cela me permet de vous proposer de nouveaux contenus mais sans que ce soit une obligation ou une contrainte. En revanche, comme je vous le mentionne un peu plus haut dans cet article, il est totalement possible de faire vivre un blog sans surconsommer ni consommer. Il faut simplement se poser les bonnes questions, partager des produits que nous avons, amener les choses autrement et sensibiliser justement au sujet de la consommation excessive.

Par ailleurs, je suis aussi consommatrice, il est important de le mentionner. Je consomme, comme vous, et parfois des produits vues sur des blogs me donnent envies. Avec le temps, je sais prendre du recul et ne pas acheter sur une impulsion. Je pense que le lecteur doit aussi observer sa consommation et la contenir, pour ne pas plonger dans la consommation excessive. Je pense que il est bon de garder sa propre conscience en tant que lecteur mais aussi en tant que blogueur.


Et vous quel est votre avis sur la question ? Vous pensez que il est possible de bloguer sans consommer ? Vous avez quatre heures !

Cet avis est le mien et je comprends totalement que ce ne soit pas le votre. Mon but dans cet article est de faire prendre conscience aux autres de la consommation excessive. Je ne me permettrais jamais de viser une personne en particulier. Chaque personne est le commandant de son propre corps et ayant eu une phase de consommation excessive, je peux comprendre cette surconsommation. Enjoy !

Concours des 1000 abonnements !

Depuis le 1er janvier, nous sommes 1000 sur le blog ! Le blog a pratiquement trois cents abonnements de plus depuis cette date, ce que je trouve absolument dingue. Je suis vraiment heureuse de voir que mon blog vous est utile, que vous aimez mon travail et que vous revenez toujours dessus. Pour vous remercier de votre soutien sans failles, je vous propose de remporter un lot concours.

Pour ce premier concours des 1000 abonnements, je vous propose de remporter un lot qui me ressemble, en vous offrant des produits que je connais, qui reste dans une optique minimaliste, responsable et respectueuse. Pour ce faire, les produits proviennent de Vinted et sont pour la plupart de secondes mains. Mixtes. Dans cette box vous trouverez donc : mon livre favoris de 2019 que vous connaissez tous, ainsi que le produit hydratant Charity Pot de la marque Lush qui est parfait pour le corps et le visage, tout en reversant une somme aux associations partenaires de la marque, des sacs de vrac Vinted handmade, et pour terminer, une bougie vegan Jinjernyxshop handmade, faites avec de la cire de soja et des huiles essentielles.

Pour participer, il vous faut :

– Un abonnement au blog que ce soit par le biais de votre mail ou via WordPress, en me mentionnant votre pseudonyme.

– Vivre en France ou en Belgique.

– Me dire quel article vous souhaiteriez voir sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes.


Le concours est ouvert du 23 mai au 23 juin jusque 14 heures, heure française. Je vous annoncerais le nom du gagnant du concours en update de cet article mais aussi le samedi suivant la date de sa conclusion dans mon article du jour. Je contacterais aussi le gagnant par message. Je vous attends nombreux pour participer, good luck !

Un an de toc du couple : Progression ? Pause partielle ? Descente aux enfers ?

Dans le billet du jour, je voulais vous faire un bilan de ma progression et vous partager les outils que je mets en place pour mieux aller. Mon but dans cet article est avant tout de laisser quelque part une trace de ma progression pour vaincre mon toc du couple et de vous aider, si vous aussi vous souffrez de cette maladie.

Pour ceux qui le souhaite, mes mails sont toujours ouverts, vous pouvez me contacter librement pour en discuter. Je remercie, au passage, toutes les personnes qui depuis la publication de mon premier article, ont pris le temps de discuter de ce sujet par mail avec moi et pour leurs partages. Je peut le dire, une des choses les plus positives dans ce toc est de loin le fait de construire de nouvelles relations amicales.

Cela fait un an maintenant que je souffre du toc du couple. Le 17 mai 2019 a eu lieu ma crise originelle.

Pour vous expliquer un peu plus ce que je ressentais, je me suis sentie envahie par de nombreuses crises de panique, de nombreuses paroles intrusives et infatigables, du matin au soir, dont une me poussant vers la rupture avec mon copain. Je ne supervisais plus rien et je ne pouvais pas passer au dessus. Je pleurais, je tournais en rond dans notre appartement et je ne pouvais pas contenir mon angoisse. Quand mon amoureux est revenu du travail le soir, je lui ai tout dit. Ce que je ressentais. Mon angoisse. Je lui ai dis que je souhaitais rompre. Rien que de lire ceci cela me brise le cœur. Puis je me suis rendue compte que je ne voulais pas vraiment le quitter. Je pleurais toutes les larmes de mon corps. Je ne comprenais pas de quoi cela pouvait venir. Comment du jour au lendemain je ne pouvais plus aimer mon compagnon ? Comment un matin en me levant cela pouvait arriver ? Cette phase est une des plus dures mais aussi des plus complexes. On ne comprends pas ce qui nous arrive. Cela nous cause de nombreuses angoisses, des violents pleurs, des insomnies. On se couche le soir les yeux pleins de larmes et on se retrouve aussi le matin avec les yeux pleins de larmes. On culpabilise de ressentir ces sentiments. On culpabilise de blesser la personne en face. On se sent vide et nulle. Notre cerveau veut simplement calmer nos angoisses, les laisser partir, en prenant la fuite, ce qui explique cette impulsion de vouloir quitter son compagnon parce que on pense que la source de tout cela est la personne en face, notre couple. Bien que ce ne soit pas du tout le cas.

Suite aux nombreuses recherches faites les jours suivants, je me suis rendue compte que tout cela avait un nom et que certaines personnes souffrent aussi de faits similaires. Les personnes victimes de toc du couple ressentent le besoin compulsif de se rassurer. En faisant notamment des tests de sexologie, en lisant des forums. Se rassurer est mauvais dans le cas du toc du couple. Se rassurer devient un automatisme, on se rassure, on donne une importance aux paroles qui tournent dans notre esprit alors que elles ne sont pas vraies. Plus on cherche, plus on doute, plus on fait monter notre angoisse.

Les jours suivants ma crise, je me suis sentie tellement mal que je me suis rendue compte que je ne pouvais pas garder tout cela en moi et faire semblant de bien aller. Je pleurais tous les jours, je ne dormais plus, je faisais de nombreux cauchemars et crises de panique. Je suis donc partie consulter une psychologue en urgence. Lors de notre session initiale, le diagnostic tombe : toc du couple. Depuis, nous travaillons main dans la main sur mes blessures. Je connais la cause. Tout cela vient de mes blessures infantiles. Du fait de devoir materner certains proches petite, alors que je devais MOI me faire materner. De relations toxiques et abusives. Du fait de ne ressentir aucun amour et aucun soutient de la part de mes proches. Tout cela cause des failles bien ouvertes, des blessures qui ressurgissent bien plus tard et qui brisent le cœur. Alors, pourquoi maintenant vous allez me dire ? Parce que je venais de perdre ma mamie, de quitter mon travail et que je devais aussi dompter mon humeur.

Il existe diverses vagues dans le toc du couple, plus ou moins blessantes. Pour commencer, il y a celle qui nous fait avoir des angoisses violentes, des crises de pleurs, des insomnies, parfois aussi une envie impulsive de terminer notre relation et de partir. On essaye de se rassurer en faisant de nombreuses recherches sur le sujet qui nous fait toquer. Ensuite, il y a la phase dites du caillou : en se focalisant trop sur les doutes, le cerveau se met en mode veille. On ne ressent plus rien ni amour ni peine. On se sent vide. On est incapable de riposter, de satisfaire nos questions. Puis, on rentre dans une phase de paroles intrusives sans angoisse. On doute sur le fait de vraiment avoir le toc ou non et le fait de ne pas angoisser sur nos intrusions, nous fait angoisser. Il faut vraiment rester fort lors de cette phase, parce que on a beaucoup de doutes. Il ne faut pas se focaliser dessus, au risque de retomber dedans. Pour terminer, on passe dans une phase de ralentissement des angoisses. On accepte la situation et les ruminations, les angoisses disparaissent progressivement ainsi que les ruminations.

Je ne veux pas vous mentir en vous disant que tout se passe bien par la suite. Ce sont comme des pulsions. Tout cela marche par cycles. Un jour, on se couche, et le lendemain sans crier gare, les ruminations apparaissent. Cela dure de nombreux jours. Cela part et cela revient. Parfois on est tranquille pendant des mois et puis, le toc pointe le bout de son nez et ne nous quitte plus pendant des jours, des semaines. Malheureusement on ne peut rien y faire. Le pire est de se lever avec le toc car on sait directement que les prochains jours seront mauvais. On sait que les prochains endormissements seront fastidieux et longs, les larmes qui coulent et le sommeil qui ne vient pas. Une boule dans la gorge. On trempe notre oreiller. Sans vous mentir, je vis actuellement avec ces situations dont je vous parle. Je me sens vraiment seule dans ma maladie, je suis comme une enfant anxieuse et craintive mais je dois avancer. Je suis amoureuse de lui et je le veux pour toujours dans ma vie. Je me battrais toujours contre mes cauchemars pour notre couple. Et bien que je doute, mon amour pour lui ne change pas, je le sent continuellement fragile, par la faute du toc du couple, mais il est toujours au fond de mon cœur.

Avant je toquais sur le fait de ne plus aimer mon partenaire et inversement. Je ressentais une grande peur sur ce sujet. Maintenant ma peur se transpose sur notre avenir commun et la peur de le perdre. Avec ma psychologue, nous nous sommes rendue compte que je ne me sentais pas capable. Que je ne me sentais capable de rien entreprendre. Cela vient de nombreux reproches de la part de mes proches et par un manque de reconnaissance, encouragements et un manque de foi de leur part envers ma personne. Je subissais et je subis encore parfois des rabaissements, des critiques, sur ce que je suis et ce que je fais ou pas. Rien dans ce que je fais, ou pourrais faire, ne leur sera jamais assez et je serais toujours nulle par rapport aux autres. Plus jeune, je vivais dans un milieu de comparaisons constantes. Ce qui explique ce que je suis maintenant et ce manque de respect de ma part envers la personne que je suis devenue. Je me hais, tout simplement et je pense que je ne devrais pas toucher au bonheur. On travaille donc sur cette partie de moi avec ma psychologue et cela me fait vraiment du bien de la voir tous les mois.

Vous vous en doutez je suis toujours atteinte par le toc du couple. En revanche, je pense que je peux dire que je suis maintenant partiellement atteinte. Mes crises sont de moins en moins courantes, je sais comment fonctionne le toc et je fais en sorte de ne pas donner de puissance aux intrusions. Parfois, je ne les surmonte pas, les crises reviennent et ainsi de suite, tout redevient calme. Malheureusement cela brise quelque chose en moi et cela brise aussi quelque chose dans mon couple. Souvent on est pessimiste. Bien trop souvent. Les crises sont de moins en moins courantes, durent moins longtemps mais sont de plus en plus violentes. Je perds souvent espoir, et en vrai je ne sais pas si je le retrouverais au complet un jour, mais il faut avancer, attendre que la crise passe. Le toc du couple est une chance, il nous permet de soulager de nombreux domaines de sa vie, de mieux aimer la personne en face, sans agissements toxiques, de comprendre ses imperfections, ses failles en tant que personne imparfaite et de les accepter.

Avec ma psychologue, nous avons mis en place des outils pour lutter contre mes angoisses. Pour commencer, elle a voulu que je note sur un cahier ce que je souhaitais dans ma vie et dans mon couple. Ce qui selon moi devrait changer, dans le but de travailler dessus. Ensuite, elle a voulu que je note les moments de crises, en expliquant la peur ressentie, les diverses formes physiques du toc ainsi que la cause. La cause peut vraiment varier, un rien peut nous faire toquer. Par exemple, ma crise originelle vient de la chanson Nightmare de Halsey qui est ma musique favorite depuis. Tout cela en ayant mal saisis les paroles. Comme vous pouvez le remarquer, le toc se produit sans raisons valables parfois. Il peut autant venir de paroles de musiques, que de lectures, que de discussions entendues. Pour terminer nos sessions, elle me donne de nouvelles pistes et me propose des lectures sur les sujets qui sont les causes de mon toc du couple. Ensuite vient le cheminement personnel et tout ce que je met en place pour mieux aller et ne pas retomber.

Tous les soirs, avant de me coucher, je note trois belles choses faites par jour, cela me permet notamment de me coucher de meilleure humeur, plus sereine pour les jours suivants. Je vous recommande, par ailleurs, de mettre en pratique cet exercice, que vous soyez atteint de tocs ou non puisque, je trouve, il apporte beaucoup de positif dans la vie.

Autre exercice que je met en place, je note, tous les jours, sur mon application Year in pixels, mon humeur du jour. Avec son organisation par couleurs, il me permet de mesurer ma progression mais aussi mes moments de tocs. Pour ce faire, le module vous propose un tableau vierge que vous devez remplir avec des couleurs, ce qui est vraiment pratique puisque vous choisissez les couleurs et les humeurs en fonction de vos besoins. Pour ma part la couleur verte symbolise que je suis heureuse, la couleur bleu que je suis triste, le jaune le fait que mon humeur est normale, le orange que je suis malade et le rouge que je suis en plein dans le toc du couple. Dans la case analyse, vous pouvez retrouver un pourcentage mensuel et annuel qui vous indique votre humeur principale. Vous devez trouver cela ridicule, mais cela me fait un bien fou de noter chaque jours mon humeur et de compter les jours sans angoisses. Mon record est de 84 jours !

Vous pouvez aussi mettre en pratique le fait de noter ce que vous aimez chez la personne en face, en trouvant des choses que la personne fait et que vous aimez mais aussi les choses que vous aimez faire ensembles. Dans mon cas, je suis heureuse quand nous partons en voyage ensembles, quand on part tous les deux en mini road trip en voiture, quand on parle longuement de nos projets de vie, de la construction de notre future maison mais aussi de notre avenir, quand il sourit et rit comme un idiot mais aussi quand il aime me faire peur. Je pourrais vous citer de nombreuses autres choses. Ce sont des petites choses positives, dont on ne se souvient pas toujours, et qui permettent de ramener un peu de soleil dans les coins sombres de notre esprit.

Je vous conseille aussi de noter des phrases percutantes et positive qui vous font du bien. Vous pouvez les noter dans un carnet ou bien les accrocher sur les murs de votre chambre. Les lire souvent fait vraiment du bien et permet de se concentrer uniquement sur des choses positives et bienveillantes. Vous pouvez par ailleurs retrouver mes favorites ici :


Je prends aussi de nouvelles habitudes depuis quelques jours, puisque je suis dans une mauvaise phase, en me mettant des bruits de pluie et des sons relaxants avant de dormir.

Et surtout quand cela ne va pas, je communique. Il est vraiment important pour moi de communiquer avec mon amoureux quand je suis en pleine crise parce que il a les mots justes pour me rassurer et me soulager. Rester dans ses bras apaise un temps soit peu mes angoisses.

Le meilleur moyen de se faire aider est de consulter. Pour ce faire, vous pouvez aller voir un psychiatre, un psychologue ou un docteur qui exerce dans le domaine des troubles obsessionnels compulsifs. On parle alors de tcc qui est une analyse courte, se concentrant sur les soucis actuels de la personne, tout en prenant leurs causes historiques. Elle aide au surpassement des signes invalidants, tels que les rituels, le stress, les angoisses, les inhibitions, les songes automatiques dysfonctionnelles, et est faites pour renforcer les comportements positifs de la personne. Personnellement je pense que une personne atteinte de toc ne pourra pas sortir de tout cela seule. Il est pour moi obligatoire de consulter. Cela vous fera beaucoup de bien de parler avec une personne qui ne vous juge pas, un professionnel qui plus est et qui pourra vous donner de nombreuses pistes pour calmer vos angoisses et trouver la cause historique de ce mal qui vous ronge.

En plus de cette psychanalyse, vous pouvez consulter le site rocd.fr qui parle uniquement du toc du couple. Dessus, vous retrouverez de nombreuses informations au sujet du toc du couple, des explications au sujet de son fonctionnement mais aussi des podcasts et un test pour savoir si vous avez ou non ce trouble obsessionnel compulsif.

Je peux aussi vous recommander quelques personnes proposants du contenu sur le sujet. Se rassurer est une chose, se documenter en est une autre. Du moment que cela ne devient pas un besoin pour se rassurer et soulager son angoisse, je pense que il est important de lire et de se documenter. Je vous recommande chaleureusement le contenu de la belle Awaken into love, qui analyse les divers fonctionnements du toc et parle bienveillamment de certaines incertitudes sur lesquelles on peut toquer, comme notamment le fait de toquer sur la peur de ne plus aimer son partenaire, le fait de fantasmer sur une autre personne que son partenaire. Elle aborde aussi beaucoup de questions essentielles en se demandant notamment pourquoi le toc attaque uniquement les bonnes relations. Je trouve cette femme incroyable et tellement bienveillante, je vous conseille vivement de jeter un œil sur son contenu tant il est pertinent et apaisant.

Pour terminer, si vous ressentez le besoin de parler sans jugements, vous pouvez me faire parvenir un mail ou me contacter par le biais de mon compte Instagram. Pour ce faire, il vous faut cliquer sur mon onglet Me contacter ou cliquer sur mon compte Instagram que vous trouverez en bas de page. Vous pouvez aussi retrouver mon autre billet sur le sujet ici : Toc ROCD : Plus aimer son concubin ?


Je vous demande, par avance, pardon pour la longueur de cet article. Bien que il soit vraiment dur pour moi de parler de ce sujet qui me fait autant de peine, je suis heureuse de partager tout cela avec vous.

Je vous fais des gros bisous, prenez soin de vous.

Ma PAL pour le Animal Crossing readathon !

Dans ce nouvel article, je vous partage ma participation au Animal Crossing readathon. Je vais notamment vous expliquer en quoi consiste ce challenge et vous montrer les livres que je vais lire pour le respecter. Je sais que, en ce moment je vous parle beaucoup de lectures sur Dark Jean Black Shirt Dusky Shoes, que ce soit par le biais de ma wishlist du moment ou par le biais de mes lectures de quarantaine. Je ne compte pas devenir un blog lecture, bien au contraire, et je peux comprendre que le sujet soit un peu redondant pour vous, mais je vous partage ma vie actuelle et en ce moment elle se traduit par geeker sur Animal Crossing et lire des livres, ce qui explique mon envie de vous partager ma PAL pour ce challenge. Je reviens vite sur le blog avec de nouvelles choses plus lifestyle et humeur, promis !

Si vous me suivez depuis un certain temps, vous savez que lire un livre tous les mois est une toute nouvelle habitude dans ma vie. En revanche, je suis « joueuse » sur Animal Crossing depuis toujours. Petite, je jouais sur Nintendo Ds, sur Wii et sur 3Ds. Maintenant je joue sur IOS avec Pocket Camp et sur Switch avec Animal Crossing New Horizons. Je suis donc ravie de pouvoir allier ma passion pour la lecture et mon amour pour Animal Crossing dans un challenge.

Ce readathon est une invention de Milly alias myosothys sur Twitter. Le but du readathon est de lire un livre dans chacune des classes du challenge, ce qui permet ensuite de gagner une des installations phares du jeu et de faire grandir son village. Le Animal Crossing readathon commence le 1er mai et se termine le 15 juin ce qui nous laisse pas mal de temps pour faire nos lectures, en sachant que, en plus, Milly nous permet de choisir un seul livre pour plusieurs installations, ce qui est vraiment une bonne chose car, comme je ne suis pas une experte dans le domaine du challenge livresque, je ne sais pas si je terminerais quatorze lectures dans les temps. Ce challenge nous permet aussi de choisir deux habitants au choix qui nous serviront de bonus. Je prends avec moi dans cette aventure, mon habitant favoris, Wolfgang un loup franc et versatile. Je le vois comme un personnage mature, peu sociable. Il aime les hobbies calmes, le jazz et a peur des loups. Mon second choix se porte sur Stefaon qui est un beau impala paresseux et bienveillant. Il adore manger, dormir et parler des rumeurs du village. Ces deux personnages me permettront soit de valider une construction soit de garnir mon village avec des objets leurs appartenants, si je choisis un roman qui selon moi correspond au personnage. Pour le reste des instructions, je vous propose de lire le thread de Milly sur Twitter. Je vous laisse, sans plus tarder, avec ma PAL du ACNH readathon !

Le second tome des Nouvelles aventures de Sabrina de Sarah Rees Brennan :

Sabrina Spellman vient de faire le choix le plus complexe de sa vie. Elle quitte ses amis de Baxter High pour emprunter le chemin de la nuit aux Arts Invisibles. Un nouveau monde lui ouvre ses portes. Ses pouvoirs augmentent mais il se pourrait bien que tout cela soit dangereux pour elle. La jeune femme devra aussi faire face aux nouvelles personnes de son entourage, en commençant par ses camarades de classe. Prudence, Dorcas et Agatha sont plus ou moins ses amis, mais doit-elle les compter comme tel ? Et Nick Scratch dans tout cela ? Il est plus charmant que jamais, mais ses sentiments pour la sorcière perdureront-ils ?


Docteur Holmes de Stéphane Bourgoin :

Dans ce livre, Bourgoin nous partage la sordide histoire de Herman Webster Mudgett ou H. H. Holmes, plus connu sous le pseudonyme du Docteur Henry Howard Holmes, un serial killer. Il aurait commis deux cents meurtres au total au sein de son auberge de Chicago, dont 27 que il avouera lors de la publication de son autobiographie. Venez découvrir sa vie criminelle en tournant les pages de cet ouvrage glaçant…


Michel Fourniret de Stéphane Bourgoin :

Sept meurtres. Un homme, une femme. Un pacte horrible. En juin 2003 dans les Ardennes, Michel Fourniret se fait passer les menottes au poignet par la police belge, suite aux nombreuses accusations de la police envers le prisonnier pour une affaire de séquestration dont Michel Fourniret serait le coupable. Les policiers découvriront en réalité, pas moins de sept meurtres, plusieurs enlèvements de jeunes femmes, violées et assassinées selon un mode opératoire similaire. Aux origines de ces seize ans de crimes, une correspondance entre Fourniret et une femme, Monique Olivier, qui deviendra par la suite sa femme, et la signature du pacte le plus monstrueux qui soit : si il acceptait de tuer les anciens amants de sa future femme, elle lui fournirait de jeunes vierges… De nos jours, un écrivain et essayiste spécialiste en criminologie, rend visite à chacun des époux Fourniret pour tenter de comprendre. Les question se posent lorsque les pages se tournent. Jusque la plus importante : qui est vraiment le cerveau de toute cette histoire ?


Les testaments de Margaret Atwood :

Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais des signes ne trompent pas : la dictature se fane et pourrie. Dans ces moments sombres, les vies de trois femmes que tout oppose, convergent avec des effets potentiellement explosifs. Deux des femmes ont grandi autour de la capitale. Une est de Galaad et est la favorite du Commandant de haut rang de la ville, la seconde est au Canada et participe activement aux manifestations contre Galaad tout en suivant en direct les horreurs dont le régime se rend coupable. Aux voix de ces deux jeunes femmes, nous en ajoutons une autre. La troisième appartient a un des bourreaux de la constitution et son pouvoir repose sur les secrets que la jeune femme collecte sans scrupules, pour un usage impitoyable. Ce sont ces secrets qui vont les faire se rencontrer et cheminer dans un sens similaire. Ce sont ces secrets qui leurs permettront de faire valoir leurs convictions les plus profondes.


Mers morts de Aurélie Wellenstein :

Mers et océans ne sont plus, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines… arrachent les âmes humaines et les dévorent. Seuls les exorcistes peuvent calmer leur soif de sang et les détruire. Oural est un exorciste, protecteur des hommes, il est vénéré par les habitants de son bastion car il les protège depuis la catastrophe. Un jour, Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture. Commence alors un voyage forcé dans les mers mortes. De marée en marée, Oural découvre qui est Bengale et son objectif lors de ce périple. Et si Bengale était la clé de leur salut à tous ?


Je suis une légende de Richard Matheson :

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une ville vide de monde. Vide parce que ses habitants sont tous morts, tués par une foudroyante pandémie, un virus incurable qui contraint les hommes, ou du moins ce que il en reste, à se nourrir de sang et à vivre loin de la lumière. Chaque soirs, les vampires le traquent jusque sa demeure, fragile petit refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme. Chaque soir est un supplice pour le dernier homme, seul survivant de son espèce devenue depuis légendaire.


Le premier tome du Sorceleur de Andrzej Sapkowski :

Geralt de Riv est une bizarrerie de la nature, un mutant qui avec de la magie, un long travail et un mystérieux élixir, est devenu un parfait meurtrier. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son long manteau noir effrayent et fascinent. Il parcourt des contrées pittoresques en gagnant sa vie comme chasseur de monstres. En ces temps obscurs, ogres, goules, vampires, pullulent et les magiciens sont des manipulateurs experts. Geralt est bien plus que tout cela. Il est unique, il est un Sorceleur. Au cours de ses aventures, il rencontrera une autoritaire mais serviable druidesse, un troubadour paillard au grand cœur, ainsi que une magicienne capricieuse mais aux charmes ensorcelants. Plus sa mission avance, plus le Sorceleur se demande si son dernier vœu qui est celui de retrouver son humanité perdue, se réalisera.


Utilisation du bonus Stefaon qui me permet de sauter une des rubriques et utilisation du bonus Wolfgang qui me permet de gagner des objets pour mon village si je trouve un livre qui lui correspond :

La proie des ombres de Rachel Lee :

Jennifer quitte son mari et ses deux enfants, un soir, pensant les retrouver les jours suivants. Ils ne reviendront jamais. Leur avion a explosé, laissant Jennifer endeuillée. Elle pense au suicide, mais se rétracte. Pour mourir, elle fait appel à un tueur à gages, avant de recevoir un coup de téléphone qui change la donne. Le crash était en réalité un attentat. Mais qui pourrait bien se cacher derrière ce plan diabolique et pourquoi ? Jennifer ne veut plus mourir et veut découvrir la vérité. Hélas, le tueur sans visage est déjà lancé à ses trousses, et rien ni personne ne peut annuler ce contrat.


Comme vous le voyez je ne rempli pas exactement toutes les conditions pour valider ce challenge. Il me manque une lecture commune pour construire le bureau des résidents, et un livre avec une plante sur la couverture ou dans le titre pour embellir ma ville de jolies plantes. Les raisons pour lesquelles je ne rempli pas ces cases sont simples, je ne souhaite pas faire de lecture commune et ma PAL ne renferme pas de livres ayant pour titre ou photographie, une plante. En revanche, je suis vraiment contente de mes choix de lectures, je croisse les doigts pour que cela vous plaise aussi et pour terminer le challenge !

Vous connaissiez ce readathon ? Vous y participez ? Vous participez souvent aux challenges livresques ?

Prenez soin de vous,

Projet 10 pan : terminer ces produits dont je ne me sers plus.

En faisant le tri dans mes produits makeup et soins, je me suis rendue compte que la plupart de mes produits sont ouverts depuis des lustres. Dans un soucis de non gaspillage et parce que je souhaite faire du tri dans ma vie, que ce soit en terme de produits, de fringues, mais aussi de décorations, avant la construction de notre maison future, je me suis dis que il serait bien de me donner pour objectif de terminer les produits dont je ne me sers plus et qui pourrissent dans mon placard depuis de nombreux mois. En faisant une rapide recherche sur Google, je me suis rendue compte que ce challenge existait sous le nom de Projet 10 pan.

Le but du challenge est simple, utiliser pour ne pas gaspiller. Pour ce faire, vous devez choisir dix produits, ou plus, en fonction de vos envies, et les terminer avant une date impartie. Dans mon cas, les produits choisis pour ce challenge sont des produits que je laisse pourrir dans mes placards par erreur ou au contraire des produits qui ne me conviennent pas, que ce soit pour leurs actions sur mes cheveux et mon visage, pour leurs compositions ou alors pour leurs parfums. Dans mon choix de produits, vous trouverez 3 produits pour le corps, 3 produits pour le visage, 2 produits pour les cheveux et 2 produits maquillage.

Les produits pour le corps :

The Body Shop — Beurre sublime nourrissant corps senteur argan : Ce produit est typiquement un de ceux que je rentrerais dans la case des produits qui reste au fond de mon placard sans raison valable. Je le trouve nourrissant et suis une grande adepte de son parfum gourmand. La seule raison pour laquelle il dort dans mes placards depuis aussi longtemps, est le fait que je ne sustente ma peau que trop peu souvent. Comme vous le savez si vous avez lu cet article, je nourris mes tatouages avec une huile de coco biologique, mais je ne fais rien de plus pour hydrater mon corps. Il va donc falloir que je commence une nouvelle routine et que je le mette dedans rapidement.

Yves Rocher — Hand cream Limited Edition canneberge et amande : Je ne me fais pas beaucoup de soucis pour ce produit car son format est petit et son odeur une pure merveille. Encore une fois, ce produit est dans mon placard parce que je ne prends jamais le temps de me nourrir les mains. Je ne suis pas fan des soins pour les mains qui laissent un voile gras sur mes mimines, cela me donne encore moins envie de les hydrater. Mais avec les perturbations actuelles et les gestes barrières mis en place, je me lave les mains plus souvent et ma peau en ressort beaucoup plus asséchée. Il me sera donc vraiment utile.

Lush — Parfum solide Cardamom Coffee : Un format voyage que je trouve vraiment pratique, une odeur forte mais qui me convient et une composition vegan… Que demander de plus ? Malheureusement je ne le porte pas autant que je le souhaiterais, ce qui explique pourquoi je le met dans cette liste. Je trouve le principe du produit vraiment original mais il ne tient pas dans le temps, ce qui explique pourquoi je le laisse tomber pour des parfums plus odorants. Il est important aussi que vous sachiez que mettre du parfum tous les jours ne fait pas partie de ma routine, je ne me parfume que peu de fois dans la semaine et logiquement mes parfums mettent beaucoup de temps avant de se terminer.

Les produits pour le visage :

The Beauty Dept — Rose Water jelly cleanser : Je trouve sa texture vraiment plaisante, le produit sent bon avec une odeur de rose douce. Je ne regrette vraiment pas mon achat et pourtant ce gel lavant reste au fond de mon tiroir. La raison ? Le fait de disposer de plusieurs produits similaires, me faisant oublier ce produit. Je sais que le rajouter dans ma routine de soin visage sera facile, tant je trouve son utilisation sympathique.

Lush — Nettoyant visage et corps Let The Good Times Roll : Clairement un de mes produits soins favoris, je suis amoureuse de son odeur de pop corn gourmande et je suis toujours heureuse lors de son utilisation mais, encore une fois, mon placard renferme trop de produits de type identique, ce qui explique pourquoi il me reste encore de ce nettoyant pour le visage et le corps. Je suis aussi le genre de personne, qui quand elle adore un produit qui est presque vide, ne le termine jamais, pour le faire durer plus longtemps. Je pense que je peux clairement dire que ce produit fait partie de cette famille.

Garnier — Masque peeling anti points noirs au charbon : Un produit dont je ne me suis jamais servie. Je ne peux pas beaucoup vous en parler mais, cette marque ne correspond pas aux valeurs que je partage, ce qui explique mon souhait de terminer au plus vite ce masque.

Les produits cheveux :

MaxBrands — This shampoo is bananas, shampoing banane et aloe vera : Je ne suis absolument pas fan de ce shampoing aux bananes, son odeur de bonbon aux bananes est chimique et insupportable. Bien que il soit sans silicones, sa composition est merdique. Il ne me correspond tout simplement pas. Pour ne pas le gaspiller, je me lave parfois le corps avec mais cela ne dissimule malheureusement pas sa forte odeur. Je ne sais pas comment je vais me servir de ce shampoing encore, mais le plus rapidement sera le mieux ! Par ailleurs, si vous avez des astuces, je suis preneuse.

Lush — Soin cheveux Happy Happy Joy Joy : Concernant ce soin de ma marque favorite, je le trouve trop gras pour ma chevelure. Il laisse une pellicule grasse sur mes pointes, sa texture est collante, il ne me correspond pas, encore une fois, il graisse mes cheveux qui sont gras de nature. Je ne suis vraiment pas fan de ce soin pour les cheveux bien que son odeur soit agréable. Je ne sais pas non plus comment je vais pouvoir me servir de ce produit et je suis preneuse également de tous vos conseils.

Le maquillage :

Kylie Cosmetics — Metal Matte Lipstick Reign : Ce ral est vraiment bien mais je trouve que sa couleur ne me va pas au teint. Elle est laborieusement accordable avec un maquillage des yeux et je ne me permet donc pas de la porter. Je me penche toujours sur des lipsticks plus neutres, nudes, quand je veux en porter, ce qui explique pourquoi le tube est encore plein. Vous le savez je ne me maquille quasiment jamais, en plus. Mais je vais essayer de la prendre comme base liquide pour les yeux et de faire des maquillages de folies avec ! Je recycle et je détourne.

Makeup Revolution — Base de teint correctrice Colour Correct : Un produit que je trouve sans plus mais qui est bien inclu dans ma routine maquillage, je sais que je le terminerais facilement.


Les produits bonus :

Pour terminer, je me donne comme objectif de terminer ou entamer 3 produits en plus de mon challenge de base. Dans ce bonus, vous trouverez : un beurre corporel de chez The Body Shop au karité, qui est un beurre corporel qui hydrate vraiment bien et sent super bon mais que je ne met jamais, bien que le pot soit presque vide. Un lip balm senteur vanille de la marque Laino qui est un achat de mon copain et encombre mon armoire. Ce produit contient du miel et cela ne colle pas du tout avec mes valeurs, ce qui explique mon souhait de le terminer. Ainsi que, un shampoing solide de la marque Autour du Bain que Corine, la directrice de la marque, a voulu que je teste, lors de ma visite de leurs locaux dans mon village. Je ne suis pas une grande adepte de shampoing solide, ayant eu un mauvais essai avec le Jumping Juniper de chez Lush parce que je trouve que il est inactif sur ma chevelure et que il ne la lave pas correctement. Je suis donc super heureuse de pouvoir tester un autre shampoing solide, ce qui explique la raison pour laquelle je veux le commencer.


Et vous, ce projet 10 pan ça vous tente ?

Je vais essayer de me servir de ces dix produits au maximum et les inclure dans ma routine quotidienne. Je vous partagerais probablement mon avancement au milieu de ce challenge et vous ferez un bilan complet dans six mois. On se retrouve dans 6 mois pour mon bilan ! Prenez bien soin de vous.

5 livres lus pendant le confinement.

Je vous retrouve dans cet article, comme promis, pour vous donnez mon avis sur mes lectures de quarantaine. Entre thrillers haletants, histoire de sorcières et romance apocalyptique, nous avons de quoi faire. Vous me suivez ?

THE BOOK OF IVY / AMY ENGEL :

Il y a cinquante ans, une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Seul un groupe de survivants de dix mille personnes a survécu au cataclysme. Pour le bon fonctionnement de ce nouveau monde, le groupe a du élire un nouveau président. Deux familles se sont affrontées pour le pouvoir. Désormais, les enfants des deux familles autrefois ennemies doivent se marier ensembles, dans le but de perpétrer la cohésion du peuple. Je suis Ivy Westfall et je fais partie de la famille perdante. Mon tour arrive. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare. Je suis née pour tuer le garçon que on me destine depuis ma naissance, Bishop – enfant du clan adverse, de la famille gagnante. Peu importent mes sentiments, mes envies et mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi et je me dois de les honorer. Bishop doit mourir. Et je serais celle qui le tuera.

Dans cet avis, je vais vous parler de la duologie. Pour commencer, je vais vous parler du premier livre : The Book Of Ivy. Le premier tome est une bonne lecture, pas un coup de cœur. Le livre est court et se lit rapidement. La lecture est facile et le style de Amy Engel est simple, jeunesse. Les pages se tournent rapidement tant on est absorbé, happé, par la vie et le destin de la protagoniste principale. Je trouve que cette histoire est loin du gnangnan habituel qui peut se trouver dans les histoires jeunesses de ce type. Je dois avouer avoir eu un gros coup de cœur pour le personnage de Bishop que je trouve bien développé. Ivy est un personnage principal attachant avec une belle force de caractère. Bien que je ne comprennes pas toutes ses actions, je trouve ses actes nobles. Son cœur est déchiré entre sa famille et sa mission à accomplir, un peu malgré elle, et son attachement irréfutable pour Bishop Lattimer.

Entre mensonges et manipulations, on tourne les pages, sans se douter de ce qui arrivera lorsque on commencera la prochaine. Et le chapitre qui achève ce premier tome est particulièrement réussi… De quoi me donner terriblement envie de lire le second et dernier tome de la duologie.

Le second tome « The Revolution Of Ivy » est mon favoris, un petit coup de cœur. Il est vraiment différent du premier car on peut voir évoluer nos personnages principaux dans un environnement étranger au premier tome, ce que je dois avouer avoir adoré. Au fil des pages, on rencontre de nouveaux personnages, on en retrouve des plus familiers. Je me suis notamment beaucoup attachée aux deux nouveaux personnages récurants du livre. On passe aussi par plusieurs émotions différentes, et notamment la tristesse. Je ne pleure pas, vous pleurez.

Ce second tome est mon favoris, notamment parce que on redécouvre totalement le personnage de Ivy de manière plus touchante et forte. Je trouve le dernier chapitre du livre parfait pour terminer cette duologie. Mon seul regret serait que cette saga est une simple duologie, justement ! Je serais ravie de suivre de nouveau les aventures de nos jeunes héros, bien que je trouve la saga bien terminée.

LES NOUVELLES AVENTURES DE SABRINA / SARAH REES BRENNAN :

Sabrina Spellman sait que sa vie est sur le point de basculer. Elle a toujours étudié la magie avec ses tantes. En parallèle, elle mène une double vie, ordinaire. Elle est lycéenne et passe son temps avec ses meilleures amies Suzie et Roz ou avec Harvey Kinkle. Ses jours dans le monde des mortels sont comptés. Quitter Suzie, Roz et Harvey se révèle plus compliqué que Sabrina ne le pensait. De plus, elle doute des sentiments de Harvey pour elle. Son cousin Ambrose lui propose de jeter un sort sur son petit ami dans le but de découvrir ce que le jeune homme ressent vraiment pour la sorcière. Malheureusement un esprit des bois perturbe la manœuvre et le sort se retourne contre elle. Sabrina devra donc se questionner sur ses pouvoirs et faire un choix décisif : choisira-t-elle le chemin de la lumière ou embrassera-t-elle les ténèbres ?

En ouvrant le livre, je ne pensais pas autant aimer cette histoire. Je suis une grande adepte de la saga depuis toute petite et je ne rate aucuns épisodes de la série depuis sa sortie, mais, sachant que les actions du livre se passent avant les événements de la série, je ne savais pas trop quoi en attendre. Je pensais à un énième préquel de séries, comme Netflix sait si bien les faire. Autant vous dire que je regrette mon premier avis.

En tournant les pages, on se rends vite compte que le grain de malice caractéristique de la sorcière, son petit « je ne sais quoi » de piquant et cinglant qui me fait autant aimer le personnage, est bien présent et nous suivra jusque aux dernières pages. La lecture est sympathique, les pages se tournent vites, on est heureux de retrouver Sabrina et sa loufoque de famille, on passe un excellent moment en leurs compagnies. Sarah Rees Brennan a une écriture vraiment agréable. La manière simpliste et spontanée dont elle décrit les faits apporte du dynamisme lors de la lecture. Le livre contient de nombreuses alternatives entre le monde que nous connaissons et les ténèbres ce qui lui donne, encore une fois, du dynamisme. Je suis aussi sous le charme des dessins présents sur les divers chapitres des ténèbres et la mise en page originale de ces derniers, car cela rajoute un peu de creepy au bouquin et nous plonge un peu plus encore dans une ambiance ensorcelante. Le seul point négatif selon moi est le fait que les apparitions de Nick soient trop courtes et rares, mais je suppose que on verra plus ce personnage dans les prochains tomes de la série.

NIGHFALL / JAKE HALPERN ET PETER KUJAWINSKI :

Chaque quatorze ans, les habitants du village de Bliss font leurs valises, laissant leurs maisons et leurs affaires, expulsés par les légendes ancestrales qui tournent autour de la ville, laissant quatorze ans de Nuit prendre place. Marine, Kana et Liam ne croient pas aux dires de leurs parents et restent dans le village. Alors que la Nuit les enveloppe, ils se rendent comptes avec horreur que les règles ne doivent parfois pas être transgressées.

Ayant vu de nombreux commentaires descendants le livre, bien que son résumé soit prometteur, je me suis lancée dans ce bouquin sans grande attente, avec pas mal de préjugés en tête, tout en gardant cependant une envie immense de rentrer dedans. Ma surprise a était grande. Je ne voulais jamais le refermer, continuer ma lecture et toujours en savoir plus. Je trouve cette histoire particulièrement intrigante, originale et bien écrite. Je ne trouve pas que elle contient des passages avec trop de longueur. Certes, le passage entre le Jour et la Nuit se met en place lentement mais cela nous permet aussi de mieux comprendre les folklores qui tournent autour de la ville de Bliss et cela nous plonge davantage dans la vie de nos trois personnages principaux et de leurs familles, de mieux comprendre leurs liens et leurs blessures. La lecture est plaisante avec de nombreux retournements de situations inattendus et intelligents au fur et à mesure du livre. Pour conclure, on plonge rapidement dans cet univers unique et complet. De plus, les personnages principaux sont attachants et leurs histoires personnelles sont touchantes. Le vrai mauvais point selon moi se situe au niveau des choses de la Nuit et notamment lors de la lecture du chapitre 52 au chapitre 54 car je trouve que ces passages sont trop jeunesses, le livre en perd un peu de sa saveur, ils cassent vraiment la structure, la ligne de conduite effrayante du livre. Nightfall a eu le pouvoir de me faire frissonner plusieurs fois durant ma lecture mais je trouve que le fait de pouvoir dialoguer avec les choses de la Nuit lui fait perdre son aspect épouvante, bien que cela reste totalement cohérent avec la perception que nous nous faisons de la conclusion de ce bouquin.

Je terminerais mon avis sur Nightfall en vous disant que je ne regrette vraiment pas ma lecture, je suis heureuse de lui avoir donné sa chance et je pense même avoir eu un coup de cœur pour ce livre. Si vous avez adoré Nil de Lynne Matson dont je vous parle dans cet article, je pense que vous allez adorer ce livre.

THE GIRL BEFORE / JP DELANEY :

Jane veut tourner la page. Le cœur en miettes, elle est conquise par le One Folgate Street et sa magnifique architecture, moderne et minimaliste. Mais pour vivre dans cette maison architecturale, il faut respecter certains principes draconiens que le charmant Edward Monkford imposent. Parmi celles-ci : la contrainte de répondre aux questionnaires mensuels intrusifs du programme informatique du One Folgate Street et de recevoir de nombreux visiteurs admiratifs des œuvres de Monkford. Au fur et à mesure de sa vie dans ce bijou de modernité, Jane va faire la connaissance de Emma, la précédente locataire des lieux qui est morte dans des circonstances plus que troublantes. Alors que la jeune femme tente de comprendre ce qui se passe vraiment au sein du One Folgate Street elle emprunte la même pente, fais des choix de vie similaires, croise les mêmes personnes et vit dans la même terreur que la femme précédente.

Cela fait bien longtemps que je ne lis plus de thrillers, notamment suite aux mauvaises lectures dans le genre, faites il y a quelques temps. Je pense que je peut dire que ce livre me rabiboche un peu avec le genre. Pour commencer, je trouve la mise en page originale, les chapitres se font sous formes de questionnaires et sont représentatifs des questions que peut recevoir notre personnage principal lors de ses évaluations mensuelles, ce qui nous plonge rapidement dans cette histoire. Les vies de Emma et Jane se croisent. On les retrouvent souvent aux mêmes endroits, au mêmes moments, ce qui est vraiment plaisant et dynamique. Le livre aborde de nombreux sujets importants, comme les troubles du comportement alimentaire, les troubles psychiatriques, la psychologie mais aussi la perte maternelle. Il est vraiment bien écrit. Le récit est pertinent et JP Delaney nous donne des éléments, au fur et à mesure, qui apportent toujours quelque chose à cette intrigue. Tout est parfaitement calculé, sans que le lecteur ne se doute de quoique ce soit.

Par contre, je trouve le personnage de Emma insupportable. Je ne comprends vraiment pas ses choix ni ses agissements, je la trouve contradictoire sur certains points et notamment au sujet des relations sexuelles. Je la trouve vraiment antipathique, je ne sais pas, je ne peux tout simplement pas la piffrer. En revanche, je trouve Jane beaucoup plus mature, ce qui me fait beaucoup aimer le personnage. Pour ce qui est du reste, je trouve Edward Monkford insupportable, froid et manipulateur. Je ne suis pas fan du personnage en lui-même mais selon moi il est parfaitement à sa place dans cette histoire. Je terminerais ma critique par vous dire de faire attention aux apparences. Je suis agréablement surprise par la conclusion de cette histoire, bien que un peu déçue, parce que je trouve le motif de la mort de Emma simpliste, vus et revus, mais cela ne change pas mon avis sur le livre. Je vous le recommande chaudement si vous cherchez un thriller psychologique troublant aux nombreux rebondissements.

Et vous, vous lisez pendant le confinement ? Quels sont vos lectures du moment ?

On se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article. Prenez soin de vous et de vos proches,

Ma bucket list maquillage et soins.

Dans le billet du jour, je vous partage les produits soins et maquillages que je souhaiterais tester au moins une fois dans ma vie. Vous allez le voir, je me donne quelques conditions avant de me payer certains produits. Le plus important pour moi est de consommer des produits au minimum sans tests sur les animaux et quand je le peux vegan. Je fais aussi attention aux compositions de mes produits, je ne suis pas parfaite, mais je veux plus de composants naturels que de composants chimiques dans mes produits, je trouve ça vraiment important. Autre chose importante, je fais de mon mieux pour ne pas acheter des produits avec des emballages plastiques, je me tourne au mieux vers du sans emballages, au pire vers du recyclable.

Dans ma bucket list soins :

1 ) Foot mask Volcano — 2 ) Huile solide Amazon Primer — 3 ) Dentifrice Dirty — 4 ) Rond lavant 7 to 3 — 5 ) Soin capillaire Jasmine and Henna Fluff Ease — 6 ) Shampoing Blousey — 7 ) Brume corporelle Rose Jam — 8 ) Dentifrice solide aux deux menthes — 9 ) Huile de massage naturelle pour jambes lourdes — 10 ) Hair mask banana — 11 ) Himalayan Charcoal mask — 12 ) Rose Deep Hydratation Facial Toner — 13 ) Fresh Sugar Caramel Hydrating Balm — 14 ) Soja Face Cleanser — 15 ) Spray solaire SPF 50 — 16 ) Polar Night Face Cream — 17 ) Pumpkin Gold Peel Off Mask — 18 ) Gel lavant bio Musaclean — 19 ) Peel off exfoliant Musaclean — 20 ) Masque onctueux Musaclean — 21 ) Masque cherry blossom pour le visage.

Pour vous parler un peu de mes envies soins, je veux vraiment trouver ma routine soin parfaite en essayant de nouveaux produits et de nouvelles marques. Je suis une grande malade de la marque Lush et il y a beaucoup beaucoup beaucoup trop de produits de chez eux que je souhaiterais tester mais, je pense que il est temps de partir vers autre chose. De ne pas me reposer sur mes lauriers, de trouver la perle rare. Il existe un panel gigantesque de marques cool qui proposent des produits naturels et responsables, ce serait vraiment dommage de se priver. Je fais notamment allusion aux marques telles que Kadalys, marque bio et vegan qui utilise des feuilles de bananier dans ses produits et clame la chimie verte, Polaar, marque venant du grand Nord et proposant des produits vegans, Fresh marque qui ne teste pas sur les animaux et utilise des composants naturels, ou encore Freshly Cosmetics, marque peu connue mais avec des compositions naturelles, vegans et des packagings recyclables. Je connais ces marques de noms et certains de leurs produits me font terriblement envies. Parmi mes favoris, le trio de soins Kadalys, le shampooing Blousey de chez Lush et le Cherry blossom mask de la marque Freshly Cosmetics.

Dans ma bucket list maquillage :

1 ) Liner liquide Cowrie — 2 ) Liner liquide Junonia — 3 ) Liner liquide Ceriths — 4 ) Liner liquide Abalone — 5 ) Melted Matte Gingerbread — 6 ) Kit brillance Sweat Peach — 7 ) Palette White Peach — 8 ) Palette Gingerbread extra spice — 9 ) CC Cream — 10 ) Lid quid Bellini — 11 ) Lid quid Strawberry Daikiri — 12 ) Lid quid Champagne.

Concernant le maquillage, je dois vous avouer ne pas me sentir totalement en droit de vous en parler. Pour ceux qui me suivent sur Instagram vous savez de quoi je veux parler. Pour les autres, vous attendez quoi pour me suivre haha ? Je ne sens pas en droit de vous en parler tout simplement parce que je ne me maquille plus depuis longtemps, mon cheminement vers un mode de vie plus minimaliste fait que je ne consomme quasiment plus ce type de produits. Je ne connais pas les prochaines sorties. Je ne suis plus vraiment dans les tendances. Pour le maquillage, je reste sur des basiques et sur des marques que je connais. Par exemple, cela fait un certains temps que je souhaite tester la gamme de maquillage de chez Lush et notamment leurs liners, qui me font les yeux doux depuis maintenant quelques mois. Je ne pense pas que vous le sachiez mais je suis une immense fan des marques The Balm et Too Faced. Ce sont mes deux marques de maquillage favorites. Je trouve les packagings vintages de The Balm superbes et je suis conquise par leurs produits. Idem pour la marque Too Faced dont vous pouvez retrouver mon premier article de blog sur le sujet. Pour le reste, je dois avouer avoir entendu beaucoup de bien sur la CC Cream Erborian ce qui explique mon envie de la tester.

Et vous, quel est le produit que vous souhaitez tester le plus au monde ?

Je vous embrasse, prenez soin de vous !